SIRIONA,

SIRIONA,

Secteurs d'activités

La Société Archéologique et Historique  (S.A.H.S.G.) "SIRIONA" depuis sa création, voit affluer les projets et les bonnes volontés.

Les besoins sont immenses en raison de l'importance des ressources patrimoniales laissées en jachère jusqu'à présent.
Les compétences individuelles sont pourtant nombreuses et passionnées sur le terrain : associations communales, érudits flamboyants, amateurs passionnés... Chacun "travaillait dans son coin" et souffrait de l'absence d'une réflexion territoriale cohérente.
Ces compétences multiples et étonnamment variées trouvent une motivation renouvelée dans le projet collectif qui prend forme.

Ainsi, un premier noyau s'est rapidement constitué avec des projets qui ont rapidement afflué. La tâche est apparue immense.

Par soucis d'efficacité, l'association, dans son premier Conseil d'administration du 21 septembre 2012 a décidé de s'organiser en différents secteurs d'activités. C'était nécessaire pour coordonner les différents projets et les faire avancer en tirant partie de chacune des compétences spécifiques disponibles.

Chaque secteur d’activité, avec ses responsables, peut ainsi profiter de son dynamisme propre dans le cadre d'une coordination  d'ensemble.
 


Groupe "Recherche historique" : Jean-Pierre Rajchenbach, Michel Laville, Jean-Claude Hinnewinkel, Jean Dartigolles. C'est un secteur transversal qui permet d'accompagner les chantiers. D'autres thèmes relevant de l'Histoire régionale peuvent être abordés. Les articles produits permettront d'alimenter la rubrique "Histoires régionales" du blog.

Groupe "événementiel et colloque" :  Dominique De Pinos, Jean Dartigolles, Elizabeth Vignati,   Jean-Claude Hinnewinkel, Gilles Filliatre, Stéphane Rousseau, Michel Laville, Agnès Claverie.
 

Groupe "revue et publications" :   Jean-Claude Hinnewinkel,  Jean-Pierre Rajchenbach, Agnès Amouroux Claverie, Michel Laville, Michel Lenoir , André Cochet  Le N° 04 sortira fin Avril 2016, l'objectif de présenter de façon très pédagogique et concrète les principaux ressorts historiques du territoire du Sauternais et des Graves. Il s'agit d'expliquer le patrimoine et son rôle nécessaire dans le développement du territoire.

Groupe "Site internet" :  . Le but est d'assurer la promotion de l'association et de partager ses premiers résultats.



Différents autres groupes de travail peuvent être envisagés dès maintenant. Parmi ceux-ci :

- Campagne de recensement du "petit" patrimoine, photographie et numérisation
"collecte de mémoires vivantes"

 

Avant de lancer ces deux projets, de nombreuses difficultés préalables doivent être levées (lieux d'archivage, méthodologie et conditions d'exploitation...)

 



04/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres